Lundi 09/07/2018

Message du bord #2

Message du bord #2

49 19 93 N
12 28 35 W
Bonjour à tous,
J’essaye d’écluser mon retard de narration ! Après quelques jours, la vie en mer s’organise. Tout le monde prend son quart de trois heures, de jour comme de nuit. Tous sauf Yohann, notre média man, qui est hors quart. Trois personnes par quart : un quart en repos, un quart en stand-by (que l’on reveille si besoin de monde) et un quart sur le pont.
Nous avons perdu toute notion de l’heure ou du jour qu’il peut être, et les jours rallongent déjà. Hier, 23h, il faisait encore grand jour, avec un coucher de soleil incroyable qui a duré des heures. Le genre de moment où l’on culpabilise presque d’être là, mais qui incite à une gratitude profonde. Nous sommes dans un joli anticyclone, soit peu d’air… Mais le VI est surprenant, même chargé à ras bord, il tient encore de belles moyennes. 5knt de vent, sous spi et voile d’étais, 5knt de vitesse sur le fond. Pas mal pour un bateau de 34 tonnes ! Pour l’instant, ce n’est pas comme ça que nous nous imaginions l’Atlantique Nord, c’est plutôt ambiance Lac Léman avec la chaleur de la Méditerranée, mais patience, dans quelques jours, nous allons probablement déguster. L’ambiance du bord est assez surréaliste, une belle énergie ! Des dauphins viennent de jour comme de nuit à notre rencontre, des petits requins et ce matin une baleine… On commence à voir des oiseaux pas de chez nous.
Chacun s’improvise “cuisto” à tour de rôle, Thibault s’améliore de pain en pain, tout le monde participe à l’entretien et aux bricoles du bord. Seul bémol, une vague un peu plus grosse que les autres a réussi à s’infiltrer dans le capot de la soute à voiles, qui est aussi notre « épicerie ». Résultat : notre stock de frais pourrit à vitesse grand V !
C’est agréable de voir mon bateau dans une nouvelle vie, sitôt le tangon du spi posé, Coline (pourtant barbouillée 3 minutes avant !) installe son tissu en dessous pour un petit entrainement, Dan et Nico font des test musicaux (très positif !) sur l’interaction entre la musique et les dauphins… Le VI glisse paisiblement sur une longue houle à 8knt sous artimon, GV, voile d’étais, trinquette et grand Yankee, le vent étant en train de tourner, ca sent le spi d’ici peu…
Marie