ELEMEN'TERRE

Les parrains

S.A.S. LE PRINCE ALBERT II DE MONACO

Je souhaite apporter mon soutien à cette belle initiative «The Elemen’Terre Project» portée par Marie Tabarly. il est important que la jeune génération s’implique dans la protection de notre planète au travers d’actions de sensibilisation du grand public. il s’agit là d’une formidable aventure humaine à laquelle, j’en suis convaincu, le téléspectateur sera sensible.

JACQUES PERRiN

Chère Marie, j’ai pris connaissance de votre projet The Elemen’Terre Project que je trouve splendide. Nul ne peut rester insensible à l’évocation de tels horizons, à la rencontre de personnages qui nous entrainent loin de la morosité ambiante et qui nous font rêver parce qu’ils affrontent la vie avec enthousiasme en s’imposant dans des disciplines hors du commun. Continuez à construire votre beau projet avec mon soutien amical dans la réalisation de votre entreprise.

NiCoLAS HULoT

Etre la fille d Eric Tabarly, vouloir sillonner chaque océan de la planète, et en être son ambassadrice est une promesse dure à tenir. A la seconde où j ai vu Marie Tabarly débarquer chez moi en Bretagne pour me présenter son projet Elemen’Terre, j ai su d’instinct qu’elle avait l’étoffe de son ambition. Se dégage chez elle instantanément une détermination, une énergie et une passion que rien ne pourra contrarier . J’ai connu son père pour lequel j’avais un respect sans borne au point de lui consacrer une biographie, je sens intimement qu il n’y a pas eu de pertes en ligne dans la transmission des gènes et que tout en ayant son propre caractère et sa propre sensibilité, il y a une trempe commune. Le voyage au long cours que souhaite mener Marie est dans la veine d’Ushuaia sans mimer aucun concept, en se distinguant par un projet original, engagé, et une personnalité affirmée. Une reconnexion avec la Nature, un voyage initiatique sur tous les océans pour nous relier au vivant et nous immerger dans la plus belle des matrices, la diversité. Les enjeux écologiques ne sont pas actés définitivement loin de là, la transition démarre à peine et il faut maintenir la vigilance et l’exigence. Chacun donc doit participer au plaidoyer sous différentes formes. Ce projet basé sur le voyage, la connaissance de notre monde, les valeurs de l’art et du sport, l’échange, la mixité, l’ouverture d’esprit, le dépassement de soi, agrège tous les ingrédients pour amplifier la prise de conscience sur l’état de la planète mais surtout que l’avenir de l’homme est indissociable du respect absolu de la Nature. Marie doit être la messagère inlassable que l’intelligence de l’homme doit sans tarder se nourrir de celle de la Nature.