ELEMEN'TERRE

Le projet

En 1976, le grand navigateur Eric Tabarly bouleverse le monde de la voile en remportant l’OSTAR Race à bord du mythique Pen-Duick VI.

A partir de mars 2018, l’illustre bateau reprend du service, barré par Marie Tabarly et son équipage, pour une odyssée étalée sur 4 ans et passant par les 3 caps : Horn, Bonne-Espérance et Leeuwin. Ceci est la trajectoire du projet Elemen’Terre.

A bord, Marie et deux invités—l’un issu du monde artistique et l’autre arraché à son univers de sport de pleine nature—navigueront pour une période deux semaines, le temps de compléter l’escale et engager le monde.

L’ambition affichée par Elemen’Terre, qui se déroulera de mars 2018 à 2021, est de matérialiser un événement global, réunissant à la fois une aventure humaine unique et authentique, une mise en lumière de la nature grâce aux sports et un socle culturel et scientifique de premier ordre. L’éveil de la conscience individuelle et collective ainsi que l’aspect humaniste du projet sont deux facettes tenant tout particulièrement à cœur à Marie ; les thèmes de la nature humaine, du dépassement de soi et de l’ouverture au monde et à l’autre sont également centraux.

Le projet Elemen’Terre est ambitieux dans son échelle ainsi que dans l’universalité de son message. Chaque épisode documentaire débutera avec l’embarquement à bord de Pen Duick VI, et montrera Marie et ses 2 invités qui lèveront l’ancre pour rallier la destination préalablement choisie. Le temps du voyage, telle une parenthèse dans la réalité, sera mis à contribution pour aborder les thèmes contemporains les plus profonds, les plus critiques et les plus poignants.

Chaque épisode contera une tranche de l’odyssée de Marie Tabarly et se découpera en 2 volets bien distincts : la première partie illustrera et montrera tout ce qui a trait à la navigation en haute mer et à l’intimité seyant à la vie à bord et la seconde s’appuiera sur les activités menées à terre, lors des escales, pour Marie et ses 2 invités.

« Reconnecter l'Homme avec ses natures »
A BORD

Des mers arctiques glacées aux eaux caribéennes en passant par l’océan indien, chaque destination révélera sa vérité, sa magie et d’imprévisibles aléas tels que seuls les mers et les océans en recèlent. Les rencontres sont centrales et le partage des émotions, des expériences et des parcours de vie des trois personnages sera intimement coloré par la nature même des paysages et des épreuves qu’ils traverseront ensemble. Les invités seront bien évidemment choisis pour leurs parcours atypiques, ils amèneront un contenu et un vécu extraordinaires qui représenteront une grande source d’inspiration pour les spectateurs. . Un soin tout particulier sera apporté afin de ne pas tomber dans la superficialité.

Loin de vouloir se cantonner à une simple perspective contemplative du monde, l’objectif sera de mettre l’accent sur l’authenticité des instants et des situations. En filigrane, puisque nous parlons de haute mer et des valeurs mêmes propres au monde des marins, la synergie entre les êtres et l’incoercible nécessité de l’entraide tiendront une place primordiale. La partie du documentaire filmée à bord axera donc son message autour du contraste saisissant entre les natures humaines mises en présence sur le pont et l’exaltant sentiment de liberté conféré par la navigation au grand large.

A TERRE

Chaque épisode se penchera ensuite sur des exemples concrets et matériels, le tout au cours d’une escale partagée entre Marie et invités. Ils effectueront diverses activités divisées en 2 types :

Les premières à tendance poétique et sportive de pleine nature (kitesurf, ski, high line, parapente, apnée, etc.), agrémentés d’explorations poussées au vrai cœur de territoires.

Les secondes articulées autour d’échanges avec les populations locales et ou les communautés scientifiques.

La part belle sera donc faite aux découvertes récentes en matière d’écologie, aux actions prises afin de sauvegarder la Nature, aux rencontres avec des scientifiques qui seront notamment rendues possibles grâce au parrainage de Fondation Prince Albert II et M le Ministre Nicolas Hulot.

A la rencontres d’espèces endémiques, en collaboration avec des activistes luttant pour la préservation de la nature, le voyage se veut initiatique tant pour les trois acteurs principaux d’Elemen’Terre que pour le public. Elemen’Terre cherche à montrer l’interconnexion de toutes ces domaines, et à quel point l’individu tient un rôle clef dans la réussite de telles entreprises.

PHILOSOPHIE

Elemen’Terre tente de rassembler en un même creuset :

– L’ensemble des vertus essentielles lorsque l’on est un humain en conscience : l’humanisme, la solidarité et l’esprit de corps.

– Un versant philosophique tant du fait des épreuves psychologiques à affronter et à franchir à trois, que des échanges entre 3 personnalités très différentes dans une intimité induite par la vie à bord.

– La force de suggestion et de synergie amenant tout un chacun à considérer qu’il est souhaitable, voire primordial, de trouver l’énergie et l’inspiration pour changer le paradigme.

Le projet Elemen’Terre cherche à faire souffler un message d’espoir et d’optimisme. Il défend vigoureusement l’idée selon laquelle « vivre c’est se peindre un monde et le mêler à ceux de ses contemporains, sans pour autant oublier de simplement le contempler. »