Logo elementerre

Pen-Duick VI

Un bateau en avance sur son temps

Avec des mats culminant à 25m, Pen-Duick VI, ce géant de 22,25m pour 33 tonnes est l’un des bateaux les plus puissants de sa génération. Pen-Duick VI a été spécialement conçu pour courir la première édition de la Whitbread en 1973.

Prenant dès le depart la tête de la otte, le géant montrera à de nombreuses reprises sa supériorité mais cassera ses mâts deux fois lors de cette première édition. Le bateau est bon, mais trop puissant pour les matériaux de l’époque.

Il confirmera ses qualités en gagnant de nombreuses courses du RORC en 74 et 75, mais c’est en 1976 qu’il aura sa grande victoire, la Transat Anglaise en solitaire.

Après sa campagne du Pacifique, Pen-Duick VI rejoindra la Whitbread 77 sur les deux dernières escales. Sa quille en uranium appauvri fait naître une vague de protestation chez les concurrents. Elle sera nalement changée, et le bateau disquali é.

Il courra sa 3ème Withbread en 1981 sous le nom d’Euromarché mais l’évolution des carènes fait que le géant, malgré une course honorable, ne peut plus rivaliser avec ses successeurs.

Eric Tabarly reviendra s’aligner à deux reprises sur la Whitbread, en 1985 à la barre de Côte d’Or puis avec La Poste, en 1993/1994.

Le couple Eric Tabarly/Pen-Duick VI est sans conteste, une des plus grandes légendes de la Whitbread Round the World Race.